24 nov. 2013

J’ai joué à… The Legend Of Zelda : A Link Between Worlds


Oui. Le précieux. Le seul. L’unique.

J’arrête.


La sortie d’un nouvel épisode de The Legend Of Zelda (TLOZ ça va plus vite) est toujours pleine de sensations, d’émotions, et tout ce qu’on veut. Parce que nouveau TLOZ = nouvelle aventure épique qui te transporte à Hyrule. (ou non d’ailleurs)
Ce jeu ne fait pas exception à la règle. Alors asseyez-vous, checkez si vous avez bien votre bouclier d’armé et hop, on y va !

Un lien entre deux mondes… Quoi ?

Ceux qui ont suivi l’actualité du jeu le savent, A Link Between Worlds est la suite directe de A Link to the Past, sorti sur SNES en 1991. Non, j’tais pas née, mais oui je l’ai fait et oui cet opus est super.
Et ce qu’on peut dire, c’est que les références sont nombreuses et énormes.
Pour poser rapidement le scénario, vous incarnez Link, jeune apprenti de forgeron. Un jour, alors qu’il doit ramener une épée à un soldat un peu trop étourdi, il se retrouve pris dans une aventure assez atypique. Un jeune sorcier, Yuga, prend un malin plaisir à transformer les descendants des sept sages (si, tu sais, ceux qui ont enfermé Ganon) en tableaux dans le but de ressusciter le Seigneur du mal.
Oui mais voilà, Link ça ne lui plait pas. 



Yuga fait flipper oui.

Après quelques péripéties que je tairais pour ne pas vous spoiler, notre héros acquiert une capacité pour le moins assez utile : Il peut se transformer en peinture pour passer dans les murs.
J’en avais déjà vaguement parlé lors de mon passage à la PGW13, et j’avais pas tort, ça déboîte !
Ça amène une réflexion plus poussée que ce soit lors des différentes énigmes, ou tout simplement lorsque l’on veut découvrir certains trésors ! (ou se cacher lorsque un ennemi vous emmerde un peu trop héhé)
Je vous conseille fortement de l’utiliser TOUT LE TEMPS lorsque vous arrivez dans une nouvelle zone, vous pourriez avoir de belles surprises !

Pour en revenir au jeu, c’est là que « Le lien entre deux mondes » prend tout son sens, vous n’êtes pas sans savoir que le jeu comporte deux Royaumes : Hyrule ainsi que Lorule ! Celui-ci est en quelque sorte le double maléfique du premier, plus obscur, plus dangereux. Un truc assez merdique va les lier, et c’est là que le nouveau pouvoir de Link intervient : Il pourra passer entre les deux !




Qualité pourrie, je sais.

Claque dans la gueule pour les nostalgiques, parce que dans A Link To The Past aussi on pouvait voyager entre deux mondes.

Mais quand on a pas l’habitude de certaines choses… Ca change !

Cet épisode mélange avec brio ancien et nouveau… Vous allez voir pourquoi !

Je suppose que, comme moi, dans la série des TLOZ vos êtes habitués à avoir une trame de donjon principal. Par exemple, on a besoin d’avoir déjà les bombes ou l’arc pour certains donjons d’Ocarina Of Time…
Bah là pas du tout.
Non, non mes amis. Vous ne récupérerez pas vos armes dans des coffres face à des mini-boss, vous pourrez les louer (ou bien les acheter après un certain temps, même si c’est cher) auprès d’un nouveau personnage : Lavio.


Je ne vous spoile pas où il est mais... Link est vraiment trop gentil. 

Vous ferez vite la connaissance de cet homme (ou lapin… J’hésite encore) pour le moins… Bizarre. 
Il vous louera toutes les armes que vous désirez contre une petite somme de rubis, mais il faut savoir qu’à chaque fois que Link perdra connaissance, vous les perdrez toutes et il faudra repartir voir le coco pour les relouer.
Ça c’est con, c’pour ça que je vous conseillerai de les acheter le plus vite possible, ça vous paraîtra excessif au début, mais on a des rubis TRES facilement. (j’y reviendrai)

Revenons à nos moutons, du coup, avec tout ça, vous vous doutez bien que l’ordre dans lequel on peut effectuer les donjons est… Inexistant. On fait un peu ce que l’on veut.
Et ça, c’est super déroutant.
Attention, je n’ai pas dit que c’tait un mal, au contraire, un peu de fraîcheur fait du bien à toute série. Mais c’est… Oui voilà déroutant.

Quand vous vous retrouvez à Lorule sans savoir quoi foutre ni par où commencer, faut avouer que c’est pas fréquent. (oui, ça sent le vécu oui.)


JE VAIS OU JE FAIS QUOI HAAA

Petite précision

La jauge violette que vous voyez sur les photos depuis tout à l'heure est comme une jauge d'endurance. C'est à dire qu'elle vous montre combien de temps il vous reste avant par exemple de vous retransformer en humain lorsque vous êtes sur un mur.
C'est aussi elle qui détermine combien de fois on peut utiliser une arme (bombe, arc, baguette...), donc fini les munitions!

Des graphismes et une OST absolument magnifiques

Pour une fois qu’on a un jeu avec une 3D bien exploitée, j’étais obligée d’en faire part. Le jeu est putain de BEAU. Contrairement à d’autres jeux DS (comme pour Pokemon par exemple) on peut mettre la 3D lorsqu’on le souhaite, ce qui rend les scènes encore plus bluffantes.
Et même sans, ça, je peux vous assurer que le rendu est absolument merveilleux. Le contraste entre les deux royaumes est très fin (et ce, pas seulement au niveau des couleurs) et réfléchi, ça fait plaisir à voir, l’ambiance de TLOZ est partout ! Notamment avec ses musiques. Que de beauté mes chers, que de beauté.

Que serait un épisode sans une OST qui déboite sa race ?






Que ce soit pour le thème de Lorule.




Celui du village de Kokorico. (on reconnaît bien là une musique qui date d’anciens opus… Non ? Héhé)





Ou bien des bois perdus. Référence mes amis, référence ! 

Hm, facile ?

Gros bémol, la facilité du jeu.
Oui, vous allez encore me cracher dessus, et vous aurez raison vu que le jeu est absolument fantastique. Mais je suis OBLIGÉE de parler de ça, et je sais que malheureusement c’est monnaie courante dans mes articles.
Mais oui, le jeu va vite, trop vite pour moi.
On ne se casse pas la tête 30 ans pour comprendre comment battre ce boss, on peut éviter les ennemis super facilement, on récupère aussi des cœurs super facilement, on a de l’argent super facilement.

Bon, je ne vais pas m’étendre longtemps là-dessus parce que j’adore le jeu. MAIS QUAND MÊME.

Pour finir 


Les clins d’œil à toute la série (surtout A Link To The Past) sont un joli cadeau de la part de Nintendo, l’aventure absolument passionnante et les quelques nouveautés clairsemées ici et là sont sympas, on ne s’emmerde pas. Des mini-jeux sont là le cas échéant ! On regrettera juste le fait que le jeu n’offre pas de difficulté plus élevé, mais hé…
En fait on s’en fou. Il est génial. 


Bon maintenant chut, j'dors.

5 commentaires:

  1. Bon ok rien qu'avec l'OST Et ton article tu m'as donné envie de m'acheter le jeu et le remake de OOT Sur 3DS ._.

    SAUF QUE J'AI PU D'ARGENT FAIT CHIER !!! :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends, je les aurai pas que j'serai pareille!
      Courage dude

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Je need ce jeu. BECAUSE OF REASONS

    RépondreSupprimer

Un commentaire tout chaud prêt à sortir du four? Laisse moi le manger!